alimentationphoto

Nous avons étudié ensemble dernièrement ce qu'est l'Ayurveda dans les grandes lignes. Nous allons maintenant parler de l'alimentation, les différents types de nourriture selon l'Ayurveda. Basés sur le résultat des nutriments sur l'organisme, on distingue 3 catégories de nourriture qui correspondent elles-même aux 3 éléments que constituent la matière. On les retrouve dans chaque aliment et ils affectent non seulement le corps mais aussi l'esprit. On les appelle les 3 Gunas : L'élément Sattva ou le vivant, l'élément Raja ou l'energie, le mouvement et l'élément Tama ou la terre, la masse, l'inertie.

La nourriture sattvique est naturelle et facile à digérer. Elle crée de l'energie et correspond au vivant, à l'organique. L'être vivant qui se nourrie principalement d'aliments organiques garde la forme et se tient loin de l'inertie, de la flemme, de la mort des cellules. On considère, selon l'Ayurveda, les aliments sattviques suivant : Les produits laitiers, les fruits frais et secs, les légumes de saison, les céréales complètes, céréales et légumineuses germées, le gingembre, les épices (sauf le piment), le miel et le sucre entier.

La nourriture rajastique n'est pas facile à digérer et produit du gaz ainsi qu'un trop plein d'energie. Elle laisse la personne agitée. Elle est particulièrement adaptée pour les personnes ayant un métier physique ou lorsque l'hivers est très froid et long. On trouve les aliments suivant : la viande, les oeufs, le poisson, le soja, les pois chiches, le piment et le poivre ainsi que l'ognon et l'ail. C'est donc la famille des aliments chaud, dans le sens ou ils produit de la chaleur lors de la digestion et donc dans tout le corps.

La nourriture tamasique est celle que l'on dit "morte", c'est-à-dire dépourvue de bonne propriété ou encore celle gardée plus de 24 heures comme dans l'industrie alimentaire et même les produits surgelés. C'est une catégorie très dure à digérer et qui ne produit pas d'energie pour le corps ni pour l'esprit et correspond plus à un état d'inertie. On trouve : le thé, le café, le chocolat, le sucre blanc, le sel iodé, la farine raffinée, les biscuits, le pain, les céréales raffinées, les produits industriels comme la confiture les sauces ou les sodas, les aliments réchauffés également, ainsi que ceux cuits dans l'huile à haute température. Tout ces aliments sont dépourvus de vie et n'apportent pas de nutriments bien au contraire.

Le mieux est donc de considérer la nourriture comme vivante ou morte et d'adapter son alimentation à son activité quotidienne. La nourriture tamasique est bien sur à éviter totalement, mais de temps en temps cela n'est pas un mal. Soyez conscients du fait que, très peu de protéines suffisent à être en bonne santé, que l'huile ou le bon gras est indispensable au bon fonctionnement du corps mais surtout de l'esprit et surtout que chaque aliment mangé laisse des traces dans le corps. Manger doit être avant tout un moment de plaisir et un moment calme, consacré uniquement au corps.

 

sattva-rajas-tamas